NYC, part 1

Le réveil matinal fait mal. C’était l’idée à qui déjà de prendre un avion à 6h30 ? Pas de temps pour chercher les coupables, après un petit déjeuner pris en vitesse nous prenons une navette vers aéroport. Au lieu de faire le contrôle personnel à l’ancienne, nous tombons sur une file où ils faut passer par un scanner corporal. Marta sent que ça viole son intimité mais il n’y a pas de temps pour râler sur la route vers New York. L’avion de Delta Airlines est confortable et vide. Peut être appellent-ils ça un low-cost, mais ça rien à voir avec RyanAir. Le vol dure juste assez pour récupérer un peu de la nuit et voilà, par le hublot nous apercevons la skyline de Manhattan. C’est un moment magique, nous avons du mal à croire que nous sommes enfin dans cette ville célèbre !

arrivée à NYC

Par contre l’organisation de aéroport de La Guardia nous surprend. Les passagers embarquant se mêlent avec des passagers sortants, les valises circulent dans un espace accessible depuis la rue. C’est inattendu, surtout après le contrôle détaillé de Orlando. Nous achetons vite les billets de métro pour la semaine et nous prenons le bus vers Harlem. Une fois sur Manhattan, nous trouvons sans difficultés notre rue (merci la personne qui à décidé d’appeler les rues par des nombres) et nous téléphonons au propriétaire. Il arrive dans une demi-heure donc nous avons le temps d’apprécier le quartier. Lors de nos recherche d’un endroit où dormir, nous avions opté pour une location une chambre dans une maison d’hôtes Chic&Budget. Certes, l’adresse est un peu éloigné de Downtown, mais la ligne de métro passe pas loin et nous avons la cuisine à notre disposition. De plus, plutôt que de dormir dans un hôtel sans caractère, nous voilà dans notre petit maison avec une cheminée et des murs en brique ! C’est tellement new-yorkais !

Une fois installés dans notre chambre, nous nous décidons à partir tout de suite vers le centre ville. Après 20 minutes de métro, nous sortons à City Hall et, quel déception, il commence à pleuvoir. Nous passons la Mairie de New York et la pluie devient orage. Nous nous cachons dans St Pauls Church où une exposition sur le 11 septembre a lieu. Une quarantaine de minutes plus tard la météo ne change pas, nous essayons de marcher un peu, mais vite nous nous rendons compte que ça n’a pas de sens, nos chaussures sont trempées. Nous rentrons dans Century 21, un énorme magasin avec des vêtements, chaussures etc. bradés. Le temps ne nous a pas laissé le choix, nous faisons chauffer les carte bleus.

De retour à l’hôtel nous rencontrons nos voisines, des françaises, et nous discutons autour d’un verre de vin. C’est vraiment une bonne ambiance.

Le lendemain nous nous réveillons en craignant de regarder par la fenêtre, mais miracle, il fait beau ! Alors c’est parti pour la conquête de la ville ! Ça commence par la visite autour du chantier de Ground Zero, la tour est déjà bien avancée, mais il n’y a pas vraiment d’endroit pour bien apprécier les travaux en cours. Ensuite direction Finantial District avec la star, le Wall Street et la Bourse. Pas possible de la manquer avec un énorme drapeau américain suspendu sur la façade. Les bâtiments sont ici très hauts et très étroits, un vrai canyon fait en béton ! Nous marchons ensuite vers le terminal des ferries qui partent pour Staten Island. Sa particularité est qu’il est gratuit et passe non loin de Liberty Island et sa célèbre statue. Un petit bonus est aussi la skyline de Manhattan vu du milieu de la baie. Au retour, Marta reste assis à intérieur où il n’y a presque personne. Elle se rend compte que le ferry penche un peu vers la côté gauche, d’où l’on peut voir la Statue. On dirait qu’il n’y a que des touristes sur le bateau ! De retour sur Manhattan nous prenons notre temps pour admirer la vue de Battery Park. Au regret nous devons partir car nous avons rendez-vous à la Reserve Federale. Nous passons encore une fois devant la bourse où les brokers prennent leur repas de midi sur des tables dans la rue. Certains font même du yoga sur le trottoir !

Liberty Tower en construction

Les ruelles de Manhattan

A Wall Street

Le taureau

Lady Liberty et la panorama de Manhattan de Staten Island Ferry

La statue !

Manhattan vu de la mer

La bourse

La visite de la Reserve est intéressante. Nous avons droit aux explications du système de la banque centrale américaine et une visite de la collection de monnaie américaines. La cerise sur le gâteau est le passage dans le sous-sol fortifié où sont stockés les lingots d’or, les uns sur les autres par milliers dans des cages sorti d’un vieux film de gangsters.

De retour dans l’appart nous prenons un repas et nous repartons vers le métro pour le prendre cette fois-ci en direction du Bronx pour assister à un match des New York Yankees. Il y a une foule folle à la station, nous arrivons à peine de rentrer au bout de quatre rames totalement bondées. Au moins nous n’avons pas de problème pour reconnaître la station où il faut sortir, tout le monde va vers le stade. Nous recouperons nos casquettes de Yankees, car aujourd’hui c’est la Cap Night, tout le monde a droit à un exemplaire gratuit et nous prenons nos places. L’ambiance est bonne mais tellement différentes des matchs de foot de chez nous. On dirait que le match est un prétexte pour les gens pour se rencontrer, ils rentrent, sortent, boivent, mangent, papotent. Sur l’écran géant défilent différentes pubs, présentations des joueurs, etc. A chaque changement la camera fait un zoom sur des personnes choisi parmi les spectateurs et ils doivent faire quelque chose : sourire, faire coucous ou une grimace. Comme dans les films ! Nous assistons également à une demande en mariage, quelle folie ! Le match de baseball est un peu long et manque parfois de dynamisme, mais nous restons jusqu’à la fin. Nous avons vu plusieurs home-runs et les hôtes ont gagnés, alors tout le stade était en fête. C’était une soirée riche en émotion et inoubliable !

Go, go Yankees !

Baseball : New York Yankees vs Los Angeles Angels

Le lendemain, de nouveau nous prenons la direction du sud de Manhattan, de Chinatown cette fois. Nous en profitons pour manger le lunch dans un des restaurants chinois en commandant au pif car le menu est entièrement en chinois. L’intuition ne nous a pas trompé, nous nous régalons avec ce repas. Pour la suite nous visitons un temple bouddhiste et les différentes boutiques du quartier. Le Little Italy est assez petit et, sauf quelques accents, pas trop caractéristiques. Nous continuons vers le Chrysler Building. La seule chose que nous pouvons voir est le hall d’entrée, les bureaux appartenant aux études d’avocat et autres gens en costumes et mines très sérieuses, il n’y a pas moyen de voir plus. Ce n’est pas faute d’essayer, nous nous faisons engueuler plusieurs fois par le vigile pour être entré dans des zones réservés aux gens avec un badge ou sur rendez-vous. Tant pis ! La visite fini à Central Station, nous nous melons dans la foule des new-yorkais qui se pressent à droite et à gauche. Puis nous prenons la direction de Greenwich Village. Nous décidons d’aller à pied car Manhattan est très bien communiqué du nord vers le sud, par contre de l’est vers l’ouest pas du tout. Il faudrait changer de métro trois fois pour aller de l’autre côté de l’ile. A pied c’est limite plus rapide. Au sujet du métro, une des particularités est que les tunnels passent directement sous les rues, à une faible profondeur. Du cout il faut parfois sortir du métro, traverser la rue et rentrer de l’autre côté pour changer de direction. C’est contraignant lorsqu’on on se trompe de sens et qu’on ne peut pas re-entrer tout de suite car la carte de métro peut être validée seulement une fois chaque 15 minutes – une sécurité contre la fraude sans doute. Nous étions obligés de prendre le métro dans l’autre sens pour sortir et changer de direction afin de ne pas attendre un quart d’heure sur le trottoir en attendant que la carte nous laisse passer.

Chinatown :)

Little Italy

Chrysler Building

Grand Central Terminal

A Greenwich Village nous nous perdons volontairement dans le décor de Sex and the City et Friends : les façades en briques, les échelles accrochées au murs, les terrains de basket tous clôturés. Nous nous arrêtons plus longtemps dans le Washington Square Park avec son fameux arche. Il y a des groupes de musiciens et nous nous asseyons pour écouter et nous reposer un peu les pieds. Les new-yorkais sont très ouverts et sympa, il suffit de s’arrêter dans le coin de la rue avec une carte et ils viennent nous demander si on est perdus et si on a besoin d’aide.

Greenwich Village

On est dans Friends !

La prochaine étape : la High Line – un jardin aménagé sur une ancienne ligne de train passant par le Meatpacking District. C’est une très bonne idée, nous prenons notre temps pour admirer New York depuis une autre perspective, noyés dans les plantations et entourés de citadins en train de manger, faire du sport et même de bronzer topless ! A la fin de la promenade nous attends le quartier de Chelsea avec ses galeries. Nous faisons un peu de lèche-vitrines de galléries, Marta adore cette ambiance artistique et industrielle.

The High Line

Chelsea

Nous avons déjà mal aux pieds, alors direction le métro, peu importe les changements qu’il faut faire pour arriver à SoHo. Une fois arrivés, nous nous promenons dans les rues chargées de monde et nous rentrons dans des boutiques du quartier. A un moment donné nous croisons même Arnaud Lagardère avec Jade Foret. C’est vraiment la capitale mondiale du shopping et des bobos !

SoHo et alentours

The Empire State

Nous avons encore plus mal aux pieds, mais la journée est loin d’être finie. En passant par Lower East Side nous assistons à un match de basket de rue – un bon niveau pour des amateurs. Comme c’est un quartier juif, nous cherchons des synagogues historiques, mais on a l’impression que Chinatown est ici en plein expansion et avale tout sur son passage.

Street basket

Lower East Side

Le soleil commence à se coucher et nous prenons la direction de Brooklyn Bridge. Combien de kilomètres avons nous fait aujourd’hui ? Impossible à dire. La traversée du pont donne un panorama splendide sur Manhattan, mais il vaut mieux ne pas perdre le chemin des yeux car les cyclistes sont fous ici. Un moment d’inattention et ils sont prêts à nous écraser. Le vélo ce n’est pas de la rigolade à New York ! Nous arrivons à la promenade de Brooklyn juste au bon moment pour assister au spectacle du coucher de soleil et la tombée de la nuit sur l’ile. C’est époustouflant ! En plus ce soir il y a une projection de film dans le parc au bord de Hudson, il y a une foule incroyable et nous nous asseyons parmi les autres gens pour soulager nos pieds.

Manhattan au crépuscule

Brooklyn Bridge

Chrysler Building de Brooklyn Bridge

la Statue de la Liberté au coucher de soleil

Manhattan au crépuscule

Brooklyn Bridge au coucher de soleil

Skyline de Manhattan

Nous ne revenons pas toute de suite à notre appart. Pour nous reposer un peu nous passons par le 230 Fifth bar, une terrasse au dernier étage d’un immeuble avec une bière scandaleusement cher et une vue imprenable sur les tours de Manhattan et sur l’Empire State Building juste à quelques blocs de là. C’est la classe !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s