Impressions : Namibie et Botswana

Itinéraire :

Budget :
Namibie et Botswana ne sont pas des destinations particulièrement chères si on fait du camping, on cuisine nous même les repas et on organise nous même la majorité des activités. Par contre la location de voiture, les entrées dans les parques et les réserves etc… chargent le budget de manière significative. Pour exemple notre Toyota Hilux 2008 pour 18 jours nous a coûté 1 500€. Pour passer une nuit à Savuti Camp Site nous avons payé 50$/personne, sans compter les frais d’entrée dans Chobe NP (15€/jour/personne).

Le budget total de cette aventure de 18 jours fut de 5 200€ pour nous deux, dont 3 600€ dépensés sur place et le reste pour les vols, le transport vers l’aéroport de Francfort etc…

Ci-dessous un diagramme de répartition des dépenses sur place:

Mode de voyage :

Voiture :
Nous avons fait presque 6 000 km en voiture sur les autoroutes, routes de gravier, de sable, et même parfois dans l’eau! La Namibie et le Botswana ne sont pas facile à découvrir autrement qu’en voiture de location ou en voyage organisé. Nous n’avons pas vu de grands bus de touristes à part entre les plus grandes villes et dans la Caprivi Strip. L’autostop est un moyen de voyage courant, mais la fréquence de passage des voitures dans la journée n’étant pas grande il faut faire preuve de patience. Par contre, selon les histoires des autres voyageurs rencontrés sur la route, les chauffeurs ont l’habitude de s’arrêter quand ils voient quelqu’un au bord de la route. Malheureusement dans notre voiture de 2 places nous n’avons pas pu prendre un passager de plus. La voiture était aussi plus qu’un moyen de transport, c’était notre véritable maison pendant plus de 2 semaines. C’était un réel sentiment de liberté de chaque soir déplier sa tente et sortir les tables et chaises pour manger sur le ‘braai’ au milieu de la savane pour repartir le lendemain aux aurores.

Bus et taxi :
En Zambie par contre, les transports en commun sont beaucoup plus développés avec des minibus, taxi collectif etc… Sûr, ce n’est pas le moyen de voyager le plus facile ni le plus confortable, mais c’est tellement dépaysant. Un vrai goût de vacances !

Bateau :
Une ballade de 3h à Chobe Riverfront, plus pour profiter d’un autre point de vue que pour voyager. Et après deux semaines en voiture, quel plaisir de changer !

Pied :
Pour les nombreux treks à Sosussvlei, Naukluft, Brandberg, Twyfelfontein. Pour le reste du voyage ce n’était pas possible de s’éloigner trop de la voiture et ça nous a manqué.

Points forts :
Namibie :

  • Sossusvlei au petit matin après la première nuit sous la tente.
  • rencontre avec des Himbas dans un village près d’Opuwo; bonne expérience grâce à notre guide-traducteur local.
  • Etosha NP : les têtes-à-têtes avec les animaux, des opportunités photos incroyables et surtout une rencontre avec des lions après leur chasse du petit matin.
  • un trek dans le Naukluft Mountain Zebra NP, nous et personne d’autre.

   Zambie :

  • la traversée de la frontière peu habituelle.
  • Victoria Falls, inoubliables même pour une personne qui “n’est pas trop cascades” d’habitude.

   Botswana :

  • un croisière sur la rivière Chobe à Chobe Riverfront NP, surtout le nombre d’animaux et la proximité grâce à un petit bateau.
  • la nuit passée sur un camping habité par des éléphants à Savuti, sous un ciel étoilé comme nous ne l’avions jamais vu.
  • la tranquillité d’un après-midi passé au bord de la rivière Khwai.
  • une expérience off-road sur le trajet Kasane-Moremi.
  • une groupe de buffaloes qui nous coupe la route à Moremi.

Chose qu’on aurait fait différemment :

  • Prendre plus de temps pour faire notre itinéraire car il y avait des jours où nous avons roulé beaucoup. Sur certaines routes ça ne dérange pas trop, les paysages sont une bonne récompense pour l’effort. Par contre les étapes comme Etosha-Caprivi Strip et Caprivi Strip-Botswana étaient pénibles.
  • Rester un peu plus à Swakopmund et faire une des activités proposé dans la désert.
  • Faire un détour à Purros pour rencontrer les éléphants du désert.
  • Faire un détour par Central Kalhari Game Reserve, même si ça implique plus de préparation
  • Prévoir plus d’activités en dehors de la voiture.

Conclusion :
Au final, le voyage en Namibie et Botswana est une de nos aventures les plus mémorables. Les deux destinations ne sont pas encore si touristiques, et nous avons pu profiter de moments unique en tète-à-tète avec les animaux et les paysages sans être déranges par d’autres touristes. Les routes, les campings et les parques de Namibie sont très bien adaptés à un voyage en dehors de grands groupes, tout le monde parle anglais et il n’y a pas beaucoup de place pour l’imprévu. Le Botswana par contre nous a donné un vrai goût d’aventure avec ses campings habités par des animaux sauvages et des routes qui demandent un certain niveau de concentration et quelques capacités de conduire un 4×4. Ce voyage était donc riche en adrénaline, en dépaysement et en découverte. Cela nous donne envie de découvrir encore un peu plus le reste de l’Afrique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s