Un weekend de romance à Venise

Pour notre 5ème anniversaire nous avons choisi la destination romantique par excellence :  Venise. Bon, ce n’était pas si innocent de la part de Marta car en même temps la Biennale d’Architecture a lieu alors pourquoi pas combiner les deux ?

La fameuse brume venetienne

Au final nous sommes resté sur place trois jours et c’était juste assez. Nous avons prix une chambre dans un hôtel pas loin de la Piazzale  Roma et la première journée nous avons erré dans des ruelles charmantes, entre des innombrables ponts et canaux en photographiant des gens, des reflets et des gondoles bien sûr. Une des craintes de ce voyage était la foule qui pourrai gâcher l’expérience mais heureusement la peur n’était pas justifié. C’est vrai, il y avait du monde sur la route principale, c.à.d. Piazzale Roma – Rialto- Piazza San Marco, mais il suffit de sortir du chemin indiqué (il y a de nombreuses chemins qui mènent à la Cathédrale aussi bien que le chemin touristique principal) et tôt le matin et plus tard dans l’après-midi la majorité des gens sont déjà partis. En dehors de la route, on peut trouver des coins vides à chaque heure de jour. Et Venise vaut largement le coût de subir certains inconvénients. Et il ne faut pas oublier la cuisine vénitienne qui nous a aussi fait rêvé (excépté qu’après les délicieux spaghettis aux moules, Marta a appris qu’elle était devenu allergique aux coquillages). Il faut dire que nous n’étions pas trop difficile à convaincre, nous avons une faiblesse pour la cuisine italienne en général.

Grand Canal au petit matin

Grand Canal

Déco

Gondolier

San Marco de loins

Grand Canal

Canal

Un autre canal

Vielle Venise

Masques de carnaval

Les gondoles de San Marco

Pont de soupirs

Gondoles

Un des nombreuses ponts de la ville

Le soir, une chose à faire est de se promener le long des rangés de gondoles en regardant le coucher de soleil sur la Piazza San Marco ou juste simplement trouver un quai vide et s’asseoir pour observer le romantisme de cet endroit. Une chose qui gâche malheureusement tout (bon côté : juste pour quelques minutes) ce sont ces énormes paquebots qui sortent en mer par le canal juste en face de la basilique. C’est complétement démesuré et apparemment désastreux pour les anciennes bâtisses.

Gondolas

Santa Maria della Salute

San Marco

San Marco

Punta della Dogana

Punta della Dogana

Et avec nous

Le lendemains était consacré à la Biennale d’Architecture, une petite faiblesse de Marta :) Mais la visite des pavillons n’était pas sans intérêt pour Simon non-plus. Le matin nous sommes allés dans les Jardins de la Biennale où on peut facilement oublier que nous nous trouvons à Venise, et l’après-midi nous avons visité l’Arsenal. C’était une journée forte agréable pour nous deux, malgré les moqueries initiales de Simon :)

Architecture en bois

Pavillon russe

Un coin répos ?

La dernière journée venue, nous achetons des tickets 12h pour le vaporetto et nous consacrons notre temps à la visite des autres îles de l’archipel. Bon, d’abord il faut traverser Venise, qui prend bizarrement beaucoup de temps. On prend presque 40 minutes pour parcourir le chemin de Piazzale Roma au Jardins de la Biennale – le même temps que ça nous a pris hier à pied. En effet, le vaporetto s’arrête chaque 500m et, malgré les talents de ses navigateurs, ça prend pas mal de temps. A bord aussi, c’est pas évident de trouver une place débout car, évidement, tous les touristes profitent de ce voyage pour admirer le Grand Canal depuis l’eau. Et c’est ça que nos faisons aussi. Aux Jardins nous changeons de ligne et nous prenons la direction de l’île de Morano. Nous n’avons pas eu vraiment d’occasion de voir des vitriers à l’œuvre (sûrement parce que nous arrivons là le midi), mais nous nous promenons entre les boutiques et nous jetons des coups d’œil dans les ateliers. Un panini plus tard, nous partons pour Burano qui nous a séduit beaucoup plus que Murano, avec ses maisons colorés, petites ruelles avec des petits canaux et son ambiance de vacances. Nous nous promettons d’y revenir un jour. Le dernière étape de ce périple est l’île de Lido, où nous nous promenons entre les boutiques de luxe et nous prenons un moment pour contempler le coucher de soleil sur la mer.

Morano

Burano

Burano

Burano

Retour de Lido

De retour à Venise, nous choisissons un restaurant dans un quartier moins touristique et plus résidentiel au nord de la ville. C’était un bon choix, nous mangeons très bien ici et, pleins de bon humeurs, nous rentrons à notre hôtel à pieds.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s